03.21.63.76.90 contact@belilab.fr

Score de fibrose hépatique FIB-4

Le dépistage de la fibrose hépatique dans la population générale représente un enjeu de santé public majeur.

La biopsie hépatique reste le gold standard mais son caractère très invasif a encouragé le développement de scores utilisant des marqueurs sériques. La plupart de ces scores reposent sur des formules composées de paramètres cliniques, démographiques, biochimiques ou hématologiques courants. Ils peuvent donc être calculés automatiquement grâce aux résultats fournis par les laboratoires de biologie médicale.

Les laboratoires BELILAB mettent à disposition sur leurs comptes rendus le FIB-4, un score simple combinant l’âge, la mesure de l’activité des transaminases hépatiques (TGO/TGP) et la numération des plaquettes.

 

ÉTAPE I : CALCUL AUTOMATIQUE DU SCORE

 

ÉTAPE II : INTERPRÉTATION DU SCORE

1. LE MÉDECIN TRAITANT REÇOIT LE RÉSULTAT.

Le médecin doit éliminer les causes de faux-positifs du test et principalement une thrombopénie ou une cytolyse hépatique en rapport avec une pathologie connue ou un traitement prescrit. Le test ne doit pas être interprété chez les patients de plus de 70 ans. Le test n’est pas utile chez les patients déjà suivis pour une maladie chronique du foie.

2. LE MÉDECIN TRAITANT DOIT ÉVOQUER LES TROIS PRINCIPALES CAUSES DE MALADIE CHRONIQUE DU FOIE :
  • Hépatite virale B et C : prescription d’un bilan sanguin pour recherche de l’antigène HBs et sérologie VHC. Si résultat positif, prise en charge adaptée.
  • Consommation excessive d’alcool. Intervention brève ou prise en charge adaptée et passage à l’étape 3.
  • Syndrome métabolique : surpoids ou obésité, diabète de type 2, hypertension artérielle, dyslipidémie. Rappel ou mise en place de règles hygiéno-diététiques possibles, prise en charge adaptée à la comorbidité et passage à l’étape 3.
  • Si aucune de ces trois causes n’est mise en évidence, passage à l’étape 3.
3. LE MÉDECIN TRAITANT DOIT PRESCRIRE UN EXAMEN POUR CONFIRMER OU INFIRMER LA SUSPICION DE MALADIE SÉVÈRE DU FOIE.

Echographie abdominale avec mesure de l’élasticité hépatique (mesure disponible sur tous les appareils d’échographie).

4. LE MÉDECIN TRAITANT REÇOIT LE RÉSULTAT DE LA MESURE DE L’ÉLASTICITÉ HÉPATIQUE.
  • Normale. Arrêt du parcours de soin. Il n’existe pas de maladie hépatique sévère.
  • Anormale. Une consultation avec un médecin hépato-gastroentérologue est souhaitable.

 

EN RÉSUMÉ :

BELILAB met à disposition sur ses comptes rendus le FIB-4 : un score simple permettant l’évaluation de la fibrose hépatique.